Les chiens aboient, la caravane passe…

Salut les bloggers de l’Aikido Verbal, (Follow this blog in English)

Suite à une courte absence, je suis de retour, et en force ! La plus grande nouvelle c’est que L’Aïkido Verbal : La ceinture verte – pour Kindle est maintenant disponible – et oui, en français ! La version papier suivra d’ici deux semaines, alors à vos marques pour la gestion bilingue des attaques verbales !

Une des traductrices qui m’a fourni son aide précieuse m’a fait part d’un article de blog qu’elle a trouvé sur le web, critiquant l’Aïkido Verbal. J’étais tombé dessus auparavant et vous pouvez lire ma réponse qui, bien évidemment, mets en oeuvre nos fameuses Trois étapes. Cela pourra vous intéresser de voir une démonstration de l’Aïkido Verbal à l’écrit !

Vous avez peut-être déjà remarqué que la violence qui émane de certains attaques verbales est assez révélatrice du vécu de l’attaquant. Ces injures peuvent souvent nous éclairer sur ce que l’attaquant pense de lui-même, ou comment les autres l’auront traité par le passé… mais encore, ce n’est parfois que le désir de capter l’attention. Alors vous, comment gérez-vous les injures ? Sur le tatami virtuel on a vu maints exemples de réponses déstabilisantes et souvent comiques, mais ma préférée doit être celle-ci :

Attaquant : “Espèce d’idiot !”

Aïkidoïste: “Mais de quel espèce d’idiot tu veux parler ? Il y en a tellement !”

En mettant de côté l’humour pour un instant, je trouve que Marshall Rosenberg donne une superbe explication de l’utilisation de l’empathie pour la gestion des injures. Vous trouverez cette explication également dans son livre, et si l’anglais ne vous fait pas peur (sous-titres disponibles), la vidéo ci-dessous vaut le détour, visualisez-la ! :)


Peace out et bon weekend !

LA

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *