The element of surprise

 (Follow this blog in English)

Une étudiante d’Aïkido verbal m’a récemment confié qu’elle a oublié d’appliquer ce qu’elle a appris lors d’un échange conflictuel. « Et moi, alors » lui ai-je répondu, « tu crois que cela ne m’arrive pas!? »

J’ai dû le citer ailleurs sur ce site, mais Ueshiba (grand maître de l’aïkido martial) a bien dit qu’il lui arrivait d’être déstabilisé, mais que le plus important c’était de pouvoir retrouver son ‘centre’ rapidement, voire imperceptiblement…

En effet, ce n’est pas parce que l’on a pratiqué un art martial pendant des années que l’on s’en sort indemne de toute attaque, et surtout quand il s’agit d’une attaque surprise ! On peut facilement être distrait, fatigué ou dans bien d’autres états qui font que nos moyens de défense sont pris, bien évidemment, au dépourvu, et ceci, au niveau physique aussi bien qu’au niveau émotionnel ! Mais alors à quoi sert t-il de s’entraîner aux arts de l’auto-défense ? Pour expliquer, je cite ce qu’un ami de mon dojo m’a dit – « C’est quand on reprend conscience de ce qui se passe… Là, on est bien mieux à l’aise pour gérer ce qui s’en suit – et c’est déjà ça ! »

Je vous invite alors à (re)découvrir l’article sur comment interrompre une réaction, ou bien de faire l’effort de prendre conscience de la quantité de temps dont vous avez besoin pour retrouver votre ‘centre’ ou votre ‘Sourire Intérieure‘ après la prochaine déstabilisation verbale qui vous arrive ! A vos marques 😉

A bientôt

L.A.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *